La famille MENAND
Hubert, Jacques, Stéphane, Pierre, Jean-Baptiste...
 
Ce texte est fortement inspiré des archives (beaucoup de photos inédites) et des écrits de Hubert...mais pas que !
En effet beaucoup de familles ont marqué l'histoire de la Jeanne d'Arc de Coutances mais depuis maintenant 35 ans le nom de Menand est certainement celui qui apparaît le plus dans les archives de la JA, tant les 2 générations ont compté pour le club, tout particulièrement dans le domaine sportif. Beaucoup de documents marquent leur passage ...
Pour commencer, je citerai Hubert  Menand:
« L'histoire a commencé à CAMETOURS en 1954 lorsqu'un nouveau curé, l'abbé LELOUTRE, est arrivé dans la commune où nous habitions.
Avec les jeunes de la commune, il a créé un club de Tennis de Table, l'Espérance de CAMETOURS, qui s'inscrivit dans le Championnat Départemental et se structura en élisant un Président, Georges MENAND, notre père.
Avant cela, nous n'avions jamais entendu parler de Tennis de Table ; la suite allait nous montrer combien ce sport serait important dans la vie de chacun ; qui aurait pu l’imaginer ? »
Et avant de détailler la carrière de chacun, je reviendrai sur le rôle de Georges Menand, qui certes n'a pas joué de rôle sportif mais qui s'est impliqué dans le fonctionnement de la Jeanne d'Arc en étant bénévole dans les années 70 et 80. Jusqu'à être vice-président au début des années 80. Ce n'est pas rien !
Hubert à l'entrainement en 1974
1964 : Cametours bat la JA !
 
 
 
Hubert Menand
 
Hubert, l'ainé des 3 frères, est né en 1948. Et si son niveau sportif lui a permis de jouer à haut niveau assez longtemps, c'est en tant que dirigeant qu'il a acquis une importance prépondérante pour le tennis de table manchois pendant de nombreuses années.

Joueur de 1962 à 1996, il évoluera successivement dans les clubs de l'Espérance de CAMETOURS, du Stade Malherbe de CAEN et de la J.A.COUTANCES.

C'est en 1962 qu'il débute sa carrière de joueur à l'Espérance de CAMETOURS.
Il évolue avec son ami Hubert SAVARY dans la plus basse division départementale.
En a parte, il faut noter que l'histoire de ces 2 hommes est étroitement imbriquée, au point qu'une page commune aurait été envisageable. Hubert Savary aura ultérieurement sa page personnelle dans laquelle Hubert Menand apparaitra obligatoirement de nouveau. Leur amitié restera indéfectible jusqu'à la disparition de Hubert Savary en 1998.
Chaque année, l'équipe termine à la 1ère place des championnats par équipes dans lesquels elle est engagée. D'abord départementaux puis régionaux (cinq départements) pour atteindre en 1972 la Division d'Excellence régionale (plus haut niveau régional).
Dans cette équipe de Cametours, on retrouve bien sûr les 2 Hubert, mais aussi Serge le frère de Hubert Savary, ainsi que Stéphane et Jacques Menand.

Parallèlement, ses plus hauts faits d'arme, Hubert les vit dès ses premières années de tennis de table dans les compétitions individuelles et par équipes jeunes, encore une fois souvent associé à Hubert Savary.
  • Hubert est champion de la Manche Cadets en 1964
  • Les 2 Hubert sont champions de la Manche et de Normandie en Double Cadets ainsi que champions de Normandie par équipes Cadets (avec Gérard LEBRUN) en 1964 puis en 1965.
  • En avril 1965, toujours accompagné d'Hubert SAVARY, il est qualifié pour la « Semaine des Jeunes » véritables Championnats de France Cadets à Allonnes à côté du Mans (72) et atteindra les 1/16ème de finale individuels Cadets ou il perd de justesse.
En 1974, faute d'équipements nécessaires (il faut une grande salle) et de dirigeants (l'abbé LELOUTRE est parti de Cametours), le club cesse son activité. Plusieurs joueurs migrent vers la JA Coutances (Hubert SAVARY, Jacques et Stéphane MENAND). Hubert MENAND, étudiant à Caen, signe au Stade Malherbe de CAEN ou il jouera 2 ans en Régionale 2.

Dès 1976, il revient dans la Manche (Professeur au Lycée Agricole de Saint Lô-Thère), il signe à la JAC et intègre l'équipe 1 qui évolue en Nationale 4. Il y retrouve son frère Jacques et Hubert Savary. L'année suivante, l'équipe est en N3. Il faut noter que Stéphane intègre l'équipe et, pour la première fois, 3 « Menand » sont dans la « 1 » à Coutances.
Dès l'année suivante, de nouveaux joueurs arrivent, et Hubert joue dans l'équipe 2 du club. Il y jouera en Régionale 2, Régionale 1 et même en Nationale 4 en 1979-1980 avec d'autres monuments de la JA : Yves Déplacé, Yvon Désert, etc...

Pendant ces 37 années en tant que joueur, il a été classé 7 ans à 30, 13 ans à 35, 10 ans à 40 et 6 ans à 45 (en fin de carrière).
Il cesse son activité de joueur en 1998 suite à des problèmes de santé mais reste très proche du club, membre d’honneur du Comité de direction de la JA.


Sinon, comment parler de Hubert sans évoquer sa vie de dirigeant autant auprès des clubs qu’il a côtoyés ainsi qu’au sein du Comité Départemental de la Manche de 1974 à nos jours.

Après avoir été associé à la gestion de son club d'origine (Cametours) de 1967 à 1974, il entre au Comité Départemental de la Manche en 1974 tout en s'impliquant dans le fonctionnement de la JAC.
A la suite de son action départementale au niveau du championnat de D1, il entre au Comité de Ligue en 1976 où il a en charge le classement des joueurs.
Puis, après la démission du précédent Président, il est élu, à sa grande surprise, Président du Comité de la Manche en Septembre 1983. Il conservera ce poste jusqu'en 2016 (33 ans).

De son mandat en qualité de Président Départemental, on peut retenir :
-l'augmentation du nombre de licenciés dans le département (de 1600 à 2500),
-les rencontres du Comité avec les clubs,
-les relations de confiance entre les membres du Comité Départemental
-la création du centre départemental de Tennis de Table à COUTANCES,
-l'embauche d'un technicien départemental,
-l'organisation et l'accueil de rencontres et de soirées de haut niveau :
  • Show Secrétin-Purkart (Saint Lô- Octobre 1986),
  • FRANCE-CHINE (Valognes – Mars 1987),
  • Internationaux de France Jeunes (Cherbourg – Juin 1989),
  • FRANCE-YOUGOSLAVIE (Valognes – Octobre 1991),
  • Tournée de l'équipe de France championne d'Europe avec J.Ph.Gatien, Champion du Monde (Coutances – Inauguration du centre départemental-Mars 1995),
  • Internationaux de France Jeunes (Cherbourg Juin 1995),
  • FRANCE-SUEDE, finale de la Coupe d'Europe (Coutances-Février 1997),
  • Internationaux de France Jeunes (Cherbourg Juin 2001),
  • Finales Nationales des championnats par équipes (Cherbourg-Juin 2004),
  • FRANCE-ROUMANIE(Féminines) (Coutances – Octobre 2004),
  • FRANCE- SERBIE (Coutances – Novembre 2010)
 
Autant dans l’installation du Comité Départemental que dans l’organisation de soirées exceptionnelles, Coutances n’a jamais été oubliée…
 
La conclusion revient à Hubert lui-même :
« Voici donc résumée ce qui a été, pour moi, une tranche de vie essentielle que j'ai menée avec mon activité professionnelle.
J'ai pu rencontrer des hommes et des joueurs exceptionnels et me faire accompagner de personnes toujours motivées et dévouées ; je leur dois beaucoup et les en remercie.
            Je n'oublie pas, non plus, que cela n'a existé que parce qu'un homme, l'abbé Leloutre, un « vrai » sportif, nous a fait découvrir ce sport qui nous est si cher : le Tennis de Table »
Hubert avec Claude Barbey
1995 : inauguration du Centre Départemental. Qui sont ces personnes à côté d'Hubert ???
1974 : la dernière équipe de Cametours
 
Jacques Menand

Né en 1952, le frère cadet suit son ainé et intègre les équipes « jeunes » et « adultes » de l’Espérance de CAMETOURS tout en participant aux championnats individuels départementaux et régionaux.
 
Pendant ces premières années (à partir de 1965), il obtient plusieurs titres de Champion de la Manche et de Basse-Normandie en individuels et en double au niveau minimes et cadets et participe également à des compétitions nationales.
  • En avril 1966, « Semaine des Jeunes » à Albi dans la catégorie « minimes ». Il perd en 1/32ème de finale en « Critérium individuel » face au pyrénéen Leroy.
  • En 1967, la « Semaine des Jeunes » a lieu à Evreux. En « individuel » minime, Jacques perd en 1/32ème contre Béclin d’Auchel
  • En avril 1969 : Jacques est qualifié pour la « Semaine des Jeunes » à Bagnoles sur Cèze dans la catégorie « cadets ». Dans les Interligues (challenge Belot) il fait partie de l’équipe de Basse Normandie avec Adam, Raffy et Pernel. L’équipe passe brillamment le 1er tour de poule mais est éliminée dans le second tour de poule. Elle finit à une belle 8ème place. Dans le tournoi individuel (Critérium individuel) Jacques fait un beau parcours en passant 2 tours et en s’inclinant en 1/16ème de finale dans une compétition très relevée.
En 1972, il intègre l’équipe 1 de l’Espérance de Cametours (la réglementation fédérale impose les équipes à 6 joueurs) et participe au Championnat de la Ligue de Normandie (5 départements) dans la Division Excellence Régionale.
 
A la mise en sommeil du club en juin 1974, il signe à la J.A. COUTANCES pour évoluer dans le Championnat National.
 
Pendant plus de 25 ans il joue dans l’équipe première du club en Nationale 2, 3 ou 4 jusqu’en 1993 puis en Régionale 1 et 2 jusqu’en 2000. Il joue ensuite dans les équipes 2 ou 3, toujours en régional jusqu’en 2012, année où il fait un break.
Il reprend en 2013 à la JS Carantilly ou il joue 3 saisons, également en Régionale 2, 3 ou 4.
 
Il revient à Coutances en 2016 et intègre une équipe « d’expérience » (mais moins que lui tout de même) et aide l’équipe à monter en R3 et même en R2 sur une phase.
 
Son meilleur classement : « 25 » qu’il conserve jusqu’au début des années 90. Les points s’érodent ensuite mais lentement ce qui lui permet de conserver toujours plus de 1300 de nos jours (à 67 ans tout de même !).
 
Parallèlement, pendant toutes ces années, il s’investira dans la bonne marche de ses clubs et participera à leur développement. Très longtemps membre du Comité Directeur de la JA, il sera dans les années 80-90 secrétaire, secrétaire-adjoint et même vice-président (avec Denis Le Bas) lors de la saison 1989-1990.
 
Et on n’oubliera pas qu’il a également mené sa carrière d’agriculteur.
 
 
1990
2018
1976 : champion de France UGSEL
 
 
 
Stéphane Menand
 
Stéphane est unanimement reconnu comme un des joueurs les plus brillants ayant évolué à la JA.
 
Né en 1964, il commence à « taper dans la balle » dès 5-6 ans et est licencié à l'Espérance de Cametours en 1972 où il joue avec l'équipe « jeunes ».
 
En 1973, il est scolarisé à l'Ecole Germain à Coutances. Il participe aux compétitions UGSEL dès la saison 1973/1974 avec des joueurs de la J.A. : Dominique Leclerc, Christophe Beaufils et Dominique Leguillois.
Lorsqu’en 1974 Cametours arrête, Stéphane signe à la J.A.
 
Les compétitions UGSEL lui permettent d’engranger les médailles : 3 titres de Champion de France UGSEL (individuels et par équipe) en 1975, 76 et 77 avec les 3 joueurs cités précédemment, ainsi que Benoit Lemains, aussi de de la J.A.
  • En 1975, à St Laurent sur Sèvre (Vendée), l’équipe de l’école Germain est championne de France benjamin (le titre individuel est remporté par Dominique Leclerc).
  • En mars 1976 la compétition a lieu à Caen. Ils sont de nouveaux champions de France. Stéphane gagne également le titre individuel, devant son camarade Dominique Leclerc !
  • En 1977, nouveau titre pour Stéphane à Saint Pol de Léon
 
Les résultats sont également là avec le club : dès la saison 1977/1978, Stéphane rentre dans la « 1 » de la JA qui évolue alors en Nationale 3.
Ce seront à partir de là 23 ans de présence dans une équipe qui évolue de la Nationale 2 à la Nationale 4 (au gré des arrivées/départs et des différentes réformes du championnat), et où Stéphane est souvent le joueur de base.
Il obtient un classement à 15 dès 1980 et le conservera pendant 10 ans. A partir de l’année 2000 son activité professionnelle l’éloigne des salles…mais jamais très loin. Licencié à la JA entre 2005 et 2007, il fait quelques piges en régionale au gré de ses retours dans la région.
 
Arrivé en Bretagne, il recommence à Thorigné-Fouillard en 2009. Classé 14, bien que jouant relativement peu, il reprend 3 classements en quelques années pour être encore « 17 » aujourd’hui (il peut revenir à Coutances quand il veut…).
 
En parallèle, il récolte de nombreux titres :
  • 15 mai 1975 : 7ème de la finale nationale du « 1er pas pongiste » à Epernay (Dominique Leclerc 5ème)
  • Quart de finale aux championnats de France cadets en 1978 à Saint Quentin
  • Championnats de France juniors en mars 1980 à Dinan : perd en 1/8ème contre le futur finaliste. Perd également en 1/8ème en double (avec Hervé Tomasi)
  • Interligues Juniors en mai 1980 à Amiens. Fait partie de l’équipe de Basse-Normandie.
  • Plusieurs titres de Champion de la Manche et de Basse-Normandie Jeunes entre 1974 et 1981. (En 1980 finaliste en simple junior et vainqueur en double mixte avec Poullain de la Feuillie ; champion de Normandie junior en 1981…)
  • Plusieurs tours au niveau National des « individuels » (tour 4 junior mars 79 à Chatenay-Malabry…)
 
Sans oublier son rôle de dirigeant à la JA, jusqu’à être co-président (avec Denis Le Bas) lors de la saison 1988-1989.
 
Et pour conclure, on ne peut pas parler de Stéphane sans évoquer sa progéniture qui n’a certes jamais joué à Coutances mais qui n’a pas dérogé à la voie tracée par ses ainés : Rémi et Paul jouent à Thorigné-Fouillard. Rémi est n°103 français, a participé à la montée de son équipe en ProB et joue soit en Pro B soir en N1. Il a été champion d'Europe cadet par équipe en 2014 et s'entraine à l'INSEP. Paul est n° 634 et joue en N2 ou N3.
1993
Rémi et Paul
 
1999 : Interligues
Pierre Menand (fils de Jacques)
 
Né en 1985, il commence le Tennis de Table dès 1991. Dès cette même année, il participe au Premier Pas Pongiste et le remporte alors qu’il est l’un des plus jeunes participants.
 
  • 1991 : avec son école de Cerisy la Salle, il gagne le 1er niveau du 1er Pas Pongiste
  • 1995 : Champion de la Manche Minimes en 1995
  • 1995 : participation au Gala de l’équipe de France le 10 Mars à COUTANCES
  • 1996 : 6ème aux Championnats de France benjamins à BOBIGNY
 
A la rentrée 1996 Pierre intègre le Pôle espoirs à Caen. Les progrès sont constants.
 
  • 1997 : Désigné Meilleur Sportif de l’année en Tennis de Table par le Conseil Général de la Manche
  • 1997 : Finale Nationale des Interclubs à Cusset (63) (avec Mathieu Zubieta et Maxime Vimond). La JA est 19ème.
  • 1998 : Champion de la Manche Minimes
  • 1998 : Champion de Basse-Normandie Minimes
  • 1998 : 10ème au Top de Zone
  • 1998 : Participe au Championnat de France Minimes à Mulhouse
  • 1999 : Participe au Championnat de France Cadets au Creusot
  • 1999 : Fait partie de l’équipe de Normandie aux Interligues
  • 2001 : Finales Nationales par classements à Draveil. Pierre est médaille de Bronze.
  •  
Concernant le championnat par équipes, de 1998 à 2001, il joue dans l’équipe 1 de la J.A. COUTANCES en Régionale 1 et Régionale 2. Parmi ses coéquipiers, son père Jacques et son oncle Stéphane. De nouveau 3 « Menand » dans la « 1 » de la JA…
A fin de la Saison 2000-2001, il part pour la Bayard d’Argentan afin de continuer à progresser et d’évoluer à plus haut niveau. Il a 16 ans et est classé 30. Son départ ainsi que l’évolution de Pierre Gardien ont été des déclencheurs pour la création de l’Entente avec le PL Saint Lô.
A Argentan, il progresse rapidement et est numéroté français dès 2002. Il rentre dans les « 400 » l’année suivante et restera au moins à ce niveau pendant 10 ans. Son meilleur classement officiel : n°157 en janvier 2006.
Jouant 6 ans à la Bayard, il évolue en championnat par équipes en Nationale 2 puis 1, et touche même à son rêve en étant dans l’équipe Pro lors d’un match contre Pontoise. Mais dès ce moment-là des problèmes de santé, en particulier rachidiens, le rattrape et l’empêche de monter encore plus haut.
Ne pensant plus pouvoir faire carrière dans le ping, il envisage une autre orientation, change de région pour la Bretagne et signe à Thorigné-Fouillard en N2.
Son départ à Eu/Le Tréport en 2011 n’arrive pas à un bon moment. Il joue quelques matchs et est obligé de faire une pause dans le ping.
Il reprend en 2013 à Carantilly en Régional avec Jacques. C’est un peu compliqué sportivement mais cela lui permet de revenir au ping.
Il joue maintenant depuis 2014 à Vern sur Seiche en Bretagne où se déroule sa vie professionnelle. Il fait quelques matchs en National mais évolue essentiellement en Régional ou il ne perd pas beaucoup et conserve un classement autour de 1800 points.
Dans cette période de reconstruction, Pierre participe à différentes compétitions qui vont lui faire du bien :
  • Dès 2015 il participe au championnat de France de Sport Adapté et monte déjà sur le podium
  • En 2017 à Mont de Marsan, c’est encore mieux : Bronze en double mixte, Argent en doubles messieurs, Or en simple en battant en finale le champion du Monde en titre.
  • Il participe à des compétitions « corpo » et va jusqu’au niveau national ou là aussi il remporte des titres.
Jamais très loin de la JA, j’oserais dit naturellement, c’est un spectateur « coach » fidèle de son frère lors des rencontres de la « 1 » Coutançaise.
Championnat de France Sport Adapté
2005 : Interclubs nationaux
1999
 
2004 : champion de France par classement
 
2008
Jean-Baptiste Menand (fils de Jacques)

Il nait en 1991 et baigne dès ses premières années dans l’atmosphère du Tennis de Table qu’il a découvert par son père, son frère mais aussi par ses oncles. Bien qu’ayant un goût prononcé pour d’autres sports et en particulier le football, il ne pouvait donc pas échapper à la pratique du ping.

Il débute vers 6-7 ans et participe à ses premières compétitions dès 1999, dans lesquelles il se fait déjà remarquer.

  • 1999 : Interclubs benjamins à Coutances – Médaille d’Argent
  • 1999 : Tournoi Détection régional à Vire – Médaille d’Argent
  • 2002 : Critérium Fédéral Régional à Vire – 1er
  • 2002 : Interclubs Départementaux – Médaille d’or,
  • 2003 : Interclubs départementaux et régionaux.
  • 2004 : Jean-Baptiste est sélectionné (avec Bertrand Tétrel) dans l’équipe de Basse-Normandie pour le Championnat de France des Régions en cadets à Nantes. L’équipe finit 19ème
  • 13 juin 2004 : Finales Nationales par classement à Saint-Egrève (38) : Jean-Baptiste devient CHAMPION de France dans la catégorie 55-60 (moins de 1300 pts maintenant, mais il finit l’année avec plus de 1400 pts)
  • 2005 : l’épopée « Interclubs » avec Bertrand Tétrel, Matthieu Marie et Vincent Leclerc. Catégorie Minimes
    • Premiers aux Interclubs départementaux et régionaux 
    • 5èmes lors de la finale nationale des Interclubs à Saint-Egrève (38)
  • 2005 : Championnat de France Cadets à Mont de Marsan : 1/8è de finale.
 
 
Dans les « individuels » Jean-Baptiste a gravi tous les échelons du Critérium Fédéral pour évoluer la plupart du temps en National, en atteignant parfois la N1 comme en cadets en 2004.

En championnat par équipes, il intègre les équipes « adultes » dès 11-12 ans et monte en 2004/2005 dans l’équipe 2 de la JA en R2 (« réserve » de l’équipe d’Entente St Lô/Coutances créée l’année précédente).
Il joue 2 ans dans cette équipe, participe à la montée en R1 (pas de pré-nationale à l’époque !) et logiquement, est le deuxième joueur Coutançais à intégrer l’Entente. Il y rejoint Pierre Gardien lors de la saison 2006/2007.
L’équipe est redescendue en R1. Jean-Baptiste est classé 18 et participe à la remontée en N3.
Il y joue 4 saisons, jusqu’en 2010, toujours en Nationale 3. Moins motivé par l’équipe (jamais numéroté sur cette période) et occupé par ses études et son avenir professionnel, il sort de l’équipe à la fin de la saison 2009/2010 mais reste fidèle au club et bien que moins présent donne de sérieux coup de mains à l’équipe (« réserve ») de Pré-nationale qui monte même en N3 sur une phase.

La fin de l’Entente en juin 2015, et la réintégration ou intégration de jeunes joueurs autour de lui finit de le remotiver. Pilier et capitaine de l’équipe redevenue la « 1 », il peut se vanter d’un bilan tout à fait honnête : 4 phases en « Prénat », 4 phases en N3.

Classé « 25 » à 16 ans, il reste autour des 2000 points de 2008 à 2016. Il aborde alors une nouvelle progression, est numéroté pour la première fois en juillet 2016. Son meilleur classement est son classement actuel : n° 718 !

Véritable moteur de son équipe, souhaitons qu’il continue longtemps à jouer ce rôle. La présence de joueurs forts est toujours un élément important pour l’évolution des meilleurs jeunes.
 
2018
Les 80 ans de la JA
En conclusion : Hubert, Jacques, Stéphane, Pierre, Jean-Baptiste, sans oublier le patriarche Georges ainsi que les jeunes Rémi et Paul, les Menand ont clairement développé un lien fort et particulier avec le Tennis de Table. Si d’autres exemples de familles de pongistes existent avec des destins parfois remarquables, la JA Coutances peut se vanter d’être un grand chapitre de « l’Histoire des Menand » et les Menand d’être un grand chapitre de « l’histoire de la JA Coutances ».

Laurent Naudin/Hubert Menand/Avril 2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© 2010 Jeanne d'Arc Coutances Tennis de Table - 50200 COUTANCES | Téléphone : 09.50.29.97.70